Portrait de l’ESS en région | ess-centre.org

Une économie au service de la région

 

L’Economie Sociale et Solidaire (ESS) regroupe des entreprises qui apportent des réponses directes aux besoins locaux en conciliant utilité sociale et activité économique. Elle réunit une grande variété d’acteurs : crèches associatives, mutuelles de santé, AMAP (Association de Maintien de l’Agriculture Paysanne), maisons de retraite, banques coopératives, associations d’aide à domicile, clubs de sport, etc.. L’ESS réunit plus d’1 emploi sur 10 en région Centre-Val de Loire.

 
L’ESS représente 10, 5 % des emplois de la région Centre-Val de Loire, soit 85 272 postes salariés, et 11 % des établissements employeurs, soit 9 307 établissements employeurs. Les associations constituent la famille la mieux représentée au sein de l’ESS sur l’ensemble des indicateurs étudiés avec 81 % des établissements employeurs, 74 % des effectifs salariés, 72 % des effectifs en ETP et 64 % de la masse salariale de l’ESS. Viennent ensuite par ordre décroissant les coopératives (15 % des effectifs de l’ESS), les mutuelles (7 %) et les fondations (3 %).

 
Bien que présente dans tous les secteurs, les entreprises de l’ESS sont prédominantes dans les activités de service. Avec plus de 36000 salariés en région Centre-Val de Loire, l’action sociale est le secteur le plus pourvoyeur d’emplois dans l’ESS et représente 43 % de ses effectifs salariés. Les secteurs également bien représentés sont, par ordre décroissant, les activités financières et d’assurance (14 % des emplois de l’ESS), l’enseignement (13%), le soutien aux entreprises (6 %), la santé humaine (4 %), le commerce (4%), le sport et loisirs (1 %) ou encore les arts, spectacles (1 %).

Les effectifs salariés dans les bassins de vie de la région Centre-Val de Loire.

(Indice base 100 : 2006)

Des entreprises qui crééent de l’emploi

C’est une économie créatrice d’emploi, entre 2006 et 2014 le nombre de salariés dans les entreprises de l’ESS a augmenté de 6 %, soit une hausse de 4 700 postes salariés. Sur la même période, le reste du secteur privé perdait 7 % de ses emplois soit une diminution de 43 000 postes salariés. Néanmoins, l’évolution du nombre d’emploi s’est stabilisée depuis 2010 dans l’ESS.

  • ESS
  • Privé hors ESS
Source : Acoss-Urssaf, Observatoire de l’ESS Centre ; Traitement : Observatoire de l’ESS Centre

Répartition des effectifs salariés de l’ESS par secteur d’activité

valeur en %

  • Herbergement, Restauration
  • Santé humaine
  • Action sociale
  • Agriculture, Sylviculture et Pêche
  • Enseignement
  • Commerce
  • Industries, Construction
  • Non-classés*
  • Arts & Spectacles
  • Soutien aux entreprises
  • Sport et Loisirs
  • Autres
  • Finance et assurances

Au-delà des chiffres de l’emploi, l’ESS au quotidien c’est aussi : 

En région Centre-Val de Loire

  • On estime qu’il y a entre 470 000 et 510 000 bénévoles dans les associations, dont entre 190 00 et 205 000 ayant une activités bénévoles régulière ;
  • Entre 2011 et 2015, il s’est créé en moyenne plus de 12 coopératives et plus de 2300 associations (employeuses et non employeuses déclarées au Journal Officiel) par an. Ce nombre de création est en hausse, entre 2011 et 2015, le nombre d’associations créées a augmenté de 15 % et le nombre de coopératives créées a augmenté de 14 % ;
  • 87 % des établissements pour personnes handicapées sont gérés sur le mode associatif, ainsi que 73% des établissements accueillant des adultes en difficulté (hébergement, insertion sociale…)
  • 90 % des services à la personne sont gérés par une structure de l’ESS ;
  • La moitié des structures d’aide à domicile fait partie de l’ESS ;
  • 9 établissements d’accueil d’enfants handicapés sur 10 font partie de l’ESS ;
  • Plus de 8 établissements d’enseignement culturel sur 10 sont de l’ESS
    (écoles de danses, de musiques, de théâtre, etc.).

En France 

  • Près de 3 véhicules sur 5 sont assurés par une mutuelle d’assurance ;
  • Les mutuelles de santé protègent 38 millions de personnes en France ;
  • 3 agriculteur sur 4 adhèrent à une coopérative ;
  • 60 % des dépôts bancaires se font dans les banques de l’économie sociale et solidaire
  • 68 % des organismes de complémentaire santé sont gérés par des mutuelles ;
  • Les crèches sous statut associatif ont des coûts de fonctionnement en moyenne 25 % moins élevés qu’une crèche d’une secteur privé sous statut lucratif.

Pour aller plus loin sur les données régionales :
Retrouvez les informations sur l’emploi en région Centre-Val de Loire sur le site de l’ORFE :
etoile.regioncentre.fr


Les données de Pôle Emploi sur les enquêtes Besoins en Main d’œuvre sont acessibles sur le site :
bmo.pole-emploi.org


Retrouvez les données des observatoires territoriaux  dans le Loir-et-Cher :
pilote41.fr 
dans l’Indre-et-Loire : economie-touraine.com


L’ensemble des étude de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation,
du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) Centre-Val de Loire sont accessibles :
centre-val-de-loire.direccte.gouv.fr